Skip links

L’art de choisir son associé.e

Qu’il s’agisse de créer une entreprise ou de la développer, s’associer est une démarche qui n’a rien d’anodine. Et encore faut-il trouver le ou la bonne partenaire ! Saviez-vous que près de deux tiers des entreprises échouent à cause de conflits entre co-fondateurs ? Un pourcentage qui laisse songeur.se… Dans cet article, Terre d’entrepreneurs va vous donner quelques conseils pour vous aider dans votre démarche, dans l’art de choisir son associé.e. 

 

Les raisons pour lesquelles s’associer 

La volonté de s’associer peut venir de plusieurs raisons. Pour certains projets, elle peut même être obligatoire. En effet, des projets peuvent être trop importants pour être portés par une personne seule, ou ils peuvent nécessiter des compétences particulières. Il faut bien comprendre qu’une association doit procurer des avantages équilibrés aux parties prenantes. Elle doit répondre à un besoin, il s’agit donc de l’identifier avant toute chose. 

 

On retrouve généralement trois types de besoins : 

  • Besoin en compétences : l’entrepreneur recherche alors un profil aux compétences complémentaires aux siennes. L’associé.e doit pouvoir l’accompagner sur des domaines qu’il ne maîtrise pas nécessairement.

 

  • Besoin en fonds : il n’y a pas d’entreprise sans argent. La recherche de capital est une des préoccupations principales du porteur de projet. Afin de s’assurer d’une certaine sécurité à ce niveau, l’entrepreneur peut se tourner vers un.e associé.e / investisseur.

 

  • Besoin en réseau ou réputation : Il s’agit d’une des problématiques principales lors du lancement d’une entreprise. Avoir un carnet d’adresses bien rempli permet d’ouvrir de nombreuses portes. Choisir un.e associé.e expérimenté.e peut être une bonne façon de répondre à ce besoin. C’est aussi vrai pour la réputation qui permet d’asseoir une certaine légitimité et d’offrir un gage de confiance aux fournisseurs ou aux investisseurs éventuels. 

 

 

 

S’assurer d’une bonne association

Vous avez identifié votre besoin, c’est bien. Il s’agit maintenant de fixer des objectifs précis. L’arrivée d’un.e associé.e va créer de vrais chamboulements. Vous faites le choix d’un partenaire pour le long terme. Cette personne sera présente pour faire face avec vous aux différents aléas de la vie d’une entreprise. Il est donc essentiel que vous sachiez ce que vous recherchez dans votre futur.e associé.e. 

Même si la confiance se construit progressivement et s’inscrit dans la durée, elle peut être un fondement de l’association. Vous devez pouvoir collaborer avec une personne fiable, dans la durée. De même, partager la même vision et les mêmes valeurs est absolument essentiel. Quelle est votre vision de l’avenir ? Du management ? De la stratégie de développement ? 

 

La complémentarité est particulièrement importante pour une bonne association. Des compétences différentes sont préférables pour l’évolution de l’entreprise. La complémentarité peut aussi porter sur vos personnalités, c’est toujours un bon point. 

Enfin, cela est vrai pour toute relation, une bonne communication est primordiale ! Vous devez pouvoir parler de tout avec votre associé.e et être tout à fait transparent, dans les bons comme dans les mauvais moments. Pensez à échanger très régulièrement pour vous assurer que vous êtes toujours dans le même état d’esprit, et pouvoir y remédier le cas échéant. 

 

 

 

Comment trouver votre associé.e ? 

Vous le saviez déjà mais les personnes dont vous êtes les plus proches ne feront pas nécessairement les meilleurs associés. Sans oublier que les conséquences peuvent être désastreuses sur votre amitié, voire votre famille. Alors mettez de côté l’affect pour vous mettre dans un état d’esprit plus tourné « recrutement ». Il est toujours préférable de connaître la personne professionnellement pour éviter les mauvaises surprises. Vous devez pouvoir travailler avec votre associé.e au quotidien et sans problème. 

 

Pour trouver la perle rare, plusieurs solutions s’offrent à vous : 

  • Cherchez dans votre entourage : quelqu’un possède-t-il les compétences nécessaires ? Discutez-en et voyez s’il est possible de construire quelque chose;
  • Identifiez des entreprises, concurrentes ou partenaires, et rencontrez les personnes clés. Soyez vigilant de ne pas aller trop loin, ou de manquer de subtilité;
  • Recrutez sur internet : il existe aujourd’hui de nombreuses options allant des plateformes spécialisées à LinkedIn;
  • Participez à des événements : vous en trouverez des dédiés un peu partout en France. 

 

 

L’essentiel : Le Pacte d’Associés

Pour poser les bases d’une future collaboration et protéger les intérêts des parties prenantes, rédiger un pacte d’associés est essentiel. Ce document juridique encadre le fonctionnement de l’entreprise en définissant les responsabilités de chacun ainsi que les conditions de sortie. L’association est une démarche importante qu’il ne faut pas prendre à la légère. Même si vous faites confiance à votre associé.e, établir un pacte reste une étape obligatoire. 

 

 

Il n’existe pas de guide pour réussir son association. Cependant, en suivant certains conseils, vous mettrez plus de chances de votre côté. Ne vous précipitez pas, demandez des avis autour de vous, et assurez-vous d’avoir des méthodes de travail compatibles. Nombreux sont les entrepreneurs qui conseillent de s’associer. 

Laisser un commentaire

Nom*

Website

Commentaire