Skip links

Prêt d’honneur solidaire BPI

En cette période compliquée pour l’économie, BPI lance un prêt d’honneur solidaire pour la création ou reprise d’entreprise. Le prêt d’honneur solidaire permet aux créateurs ou repreneurs accompagnés, et remplissant certaines conditions, d’obtenir un financement pour la constitution de leurs fonds propres. Terre d’entrepreneurs vous dit tout ce qu’il faut savoir dans cet article. 

 

 

Tout savoir sur le Prêt d’honneur solidaire 

Le prêt d’honneur solidaire est un prêt à taux zéro accordé au porteur de projet à titre personnel dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’entreprise. Il est sans garantie sur les actifs de l’entreprise ou de son dirigeant. Son montant peut être compris entre 1000 et 8000 euros. Sa durée est également flexible : entre 1 et 5 ans avec un différé d’amortissement modulable (entre 0 et 18 mois). Il n’y a pas de frais de dossier et l’assurance décès PTIA n’est pas exigée.

Pour en bénéficier, il faut remplir quelques conditions. Le porteur de projet doit être accompagné par un opérateur de sa région (Initiative, ADIE, France Active). Il doit également obtenir un prêt bancaire complémentaire d’un montant au moins égal, et d’une durée de remboursement au moins équivalente. Enfin, ce prêt bancaire ne peut être sorti d’une caution personnelle excédant 50% de son montant (y compris frais et accessoires). 

 

 

Qui peut solliciter un prêt d’honneur solidaire ? 

Le prêt d’honneur solidaire est destiné aux personnes physiques résidentes fiscales françaises qui ont créées ou repris une entreprise depuis moins de 3 ans et qui se trouvent dans l’une de ces situations : 

  • Jeune ayant entre 18 et 25 ans révolus (ou 29 ans révolus s’il est en situation de handicap);
  • Bénéficiaire de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ou l’allocation de sécurisation professionnelle (ASP); 
  • Demandeur d’emploi non indemnisé, inscrit à Pôle Emploi depuis plus de 6 mois au cours des 18 derniers mois;
  • Demandeur d’emploi de moins de 30 ans non indemnisé;
  • Bénéficiaire du RSA ou de l’ASS;
  • Salarié ou licencié d’une entreprise en sauvegarde de justice, redressement judiciaire ou liquidation judiciaire, reprenant une entreprise;
  • Personne sans emploi titulaire d’un contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape);
  • Bénéficiaire de la prestation partagée d’éducation de l’enfant; 
  • Créateur ou repreneur d’une entreprise dans un Quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). 

 

 

Faites-vous accompagner 

Vous remplissez les conditions nécessaires pour prétendre au prêt d’honneur solidaire ? Pour en bénéficier, vous pouvez contacter un des réseaux d’accompagnement et de financement suivants : ADIE, France Active ou Initiative France. 

Pour en savoir plus sur les conditions, visitez le site de BPI France.

 

 

Les initiatives se multiplient pour venir en aide aux entrepreneurs après la crise sans précédent que nous venons de connaître. Vous souhaitez en savoir plus sur les différentes aides dont vous pouvez bénéficier ? N’hésitez pas à contacter Terre d’entrepreneurs. Nous sommes présents, à vos côtés pour vous accompagner. Contactez-nous pour en savoir plus ! 

Laisser un commentaire

Nom*

Website

Commentaire